Le Parisien : Des parrains au secours des abeilles

Participer à la sauvegarde des abeilles en parrainant des ruches, c’est possible. 
Exemple à Moussey, dans les Vosges.
« Ce système a changé ma vie. J’ai gagné une sérénité, malgré les pertes entre 20 et 30 % chaque année. Je n’attrape plus beaucoup de cheveux gris ! » Il y a eu un avant et un après pour Sarah Holtzmann. 

Article du Parisien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *